ROUWEL Jean-Jacques [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Membre de l’AIT demeurant à Newark (New Jersey) ou, plus vraisemblablement, à New York, Jean-Jacques Rouwel se chargea avec son (frère ?) E. Rouwel de collecter dans son entourage des fonds destinés à la souscription organisée par les Internationaux au bénéfice des veuves et des orphelins des combattants de la Commune de Paris. Il put ainsi faire parvenir la somme de 9 dollars au Socialiste par l’entremise de Latour en janvier 1873.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165628, notice ROUWEL Jean-Jacques [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 1er octobre 2014, dernière modification le 1er octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : Le Socialiste, 26 janvier 1873.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément