CARRIERE Charles, Joseph

Par Delphine Leneveu

Né le 2 janvier 1911 à Villy-en-Auxois (Côte-d’Or), fusillé le 1er mars 1944 à Dijon (Côte-d’Or) ; résistant.

Fils de Pierre Carrière, sabotier, et de Clotilde (née Seignot), sans profession, Charles Carrière était célibataire. Il résidait à Jailly-les-Moulins (Côte-d’Or).
Membre des Forces françaises de l’intérieur, il appartint au maquis de Villy-en-Auxois.
Il fut arrêté le 23 février 1944 dans le département de la Côte-d’Or par les autorités allemandes pour « terrorisme et intelligence avec l’ennemi » après avoir hébergé et ravitaillé le capitaine Bernard et son groupe. Certainement arrêté en représailles à l’enlèvement du major allemand Werner.
Condamné à mort le 29 février 1944 par la SS und Polizeigericht Paris siégeant à Dijon, Charles Carrière a été fusillé le 1er mars 1944 au parc de Montmuzard à Dijon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165669, notice CARRIERE Charles, Joseph par Delphine Leneveu, version mise en ligne le 1er octobre 2014, dernière modification le 4 mai 2022.

Par Delphine Leneveu

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément