RODIER René

Par Julien Lucchini, Claude Pennetier

Né le 2 février 1911 (lieu inconnu), fusillé le 22 août 1942 au champ de tir de la place Balard à Paris (XVe arr.) ; sellier ; militant communiste ; résistant membre des FTPF.

René Rodier était fils de Basile Rodier, originaire de Grandrieu (Lozère) et épicier à Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne).
Sellier, militant communiste demeurant à Paris, René Rodier fut condamné en 1940 à un an de prison pour propagande communiste.
Il fut arrêté en 1942 par la Brigade spéciale no 2 de la police française pour « activité de franc-tireur et voie de fait sur un soldat allemand ».
Lors de l’arrestation le 8 mars 1942 de Georges Tondelier la police trouva un carnet portant la mention Rod 18h30. Tondelier, battu, déclara que c’était le nom de guerre d’un membre de l’OS dont il ignorait la véritable identité et le domicile. ll supposait qu’il travaillait dans une maison de commerce réquisitionnée par les Allemands. La police chercha pendant 15 jours avant de découvrir un René Rodier, travaillant 32 rue Pétrograd aux Établissements Lemercier. Tondelier reconnut la photographie. Rodier fut arrêté à la sortie de son travail : "Ce dernier passe aux aveux et reconnaît avait participé à plusieurs attentats, le dernier en date étant celui qui fut commis par explosif contre la maison de tolérance 106, avenue de Suffren, réquisitionné par les allemands".

Il était donc membre de l’Organisation spéciale (OS) et résistant Francs-tireurs et partisans (FTP), comme ceux qui furent fusillés avec lui.
Le 7 août 1942, le tribunal du Gross Paris, qui siégeait rue Boissy-d’Anglas (VIIIe arr.), le condamna à mort. Incarcéré au Dépôt de la préfecture de police, puis à la prison de la Santé (XIVe arr.), il a été fusillé le 22 août 1942 au stand de tir du ministère de l’Air, par les autorités allemandes.

Son père, Basile Rodier, avait été fusillé comme otage le 11 août 1942 au Mont-Valérien.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165693, notice RODIER René par Julien Lucchini, Claude Pennetier, version mise en ligne le 2 octobre 2014, dernière modification le 13 décembre 2017.

Par Julien Lucchini, Claude Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII 3, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty). — Arch. Jean-Pierre Ravery, CT2 annexe 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément