BIGNAUD Claude, Joseph, Albert

Par Didier Bigorgne

Né le 20 mars 1927 à Mayenne (Mayenne) ; mort le 2 octobre 2011 à Argenteuil (Val-d’Oise) ; fonctionnaire des impôts ; syndicaliste CFTC, puis CFDT des Ardennes ; conseiller municipal de Charleville-Mézières (1971-1977).

Fis d’un comptable et d’une mère au foyer, Claude Bignaud exerçait le métier d’inspecteur des contributions à Mézières. Secrétaire de la section départementale du syndicat CFTC de la DGI (Direction générale des impôts), il fut candidat sur la liste CFTC à l’élection du 13 décembre 1962 pour la Caisse primaire de Sécurité sociale des Ardennes.

Claude Bignaud participa au 30 ème congrès départemental de la CFTC qui se tint les 17 et 18 octobre 1964 à Charleville. Il fut élu délégué au congrès confédéral des 6-7 novembre 1964 qui donna naissance à la CFDT.

Le 14 mars 1965, Claude Bignaud fut élu conseiller municipal à Mézières, sur une liste d’entente Parti socialiste SFIO-MRP conduite par le maire socialiste sortant René Miquel*. Avec la création de la ville de Charleville-Mézières, née de la fusion de cinq communes (Charleville, Mézières, Mohon, Etion et Montcy-Saint-Pierre) le 1er octobre 1966, il mit fin à son mandat. Il devint ensuite conseiller municipal de Charleville-Mézières, élu sur une liste PS-CDP, du14 mars 1971 au 21 mars 1977.

Claude Bignaud avait épousé Simone Marie Eugénie Marchois, sans profession, le 17 août 1953 au Theux (Ardennes).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165821, notice BIGNAUD Claude, Joseph, Albert par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 5 octobre 2014, dernière modification le 20 novembre 2020.

Par Didier Bigorgne

SOURCES : Arch. de l’UD-CFDT des Ardennes. — Presse locale. — État civil de Mayenne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément