SAALA Émile (Mme) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militante socialiste demeurant à Carona (Kansas), Mme Saala adressa en mai 1911 à la rédaction de L’Union des travailleurs une correspondance à propos de la coopérative socialiste L’Espérance et de la scission de J.-B. Berteaux et François Delisse (voir ces noms), qui avaient fondé une coopérative concurrente, La Paix. Un mois plus tard, elle fit savoir que les deux coopératives rivales avaient fait la paix et s’apprêtaient à ouvrir une bibliothèque socialiste commune.

En décembre 1912, Mme Saala effectua à titre personnel un versement à la souscription permanente de L’Union des travailleurs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165834, notice SAALA Émile (Mme) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 6 octobre 2014, dernière modification le 6 octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 9 mars, 20 avril 1911, 19 décembre 1912.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément