SALARNIER Alexandrine (ou Maud) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarienne née en France en 1820, Alexandrine (ou Maud selon d’autres sources) Salarnier rejoignit la communauté de Nauvoo (Illinois) à la fin de l’année 1855.

L’année suivante, lors de la scission qui aboutit à l’expulsion de Cabet de la communauté, les Salarnier soutinrent ce dernier contre ses opposants et le suivirent à Saint-Louis. Ils rédigèrent ultérieurement un récit de la crise aujourd’hui conservé à la BNF.

En 1860, Alexandrine Salarnier et son mari étaient toujours membres de la communauté de Cheltenham (Missouri).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165848, notice SALARNIER Alexandrine (ou Maud) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 6 octobre 2014, dernière modification le 6 octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : BN, Nafr. 18 150, Papiers Cabet, ff. 30 à 34 ; Federal Census 1860 ; Le Populaire de 1841, passim ; Bulletin des lois, 1er mars 1858 ; Jules Prudhommeaux, Icarie et son fondateur Étienne Cabet, Paris, Cornély & cie, 1907 ; Notes de François Fourn et Robert Sutton.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément