RAPAPORT Henri. Écrit parfois RAPPAPORT. Dit Jacques Rives

Par Claude Pennetier

Né le 20 avril 1914 à Paris (XIIe arr.), mort le 13 février 2014 à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) ; instituteur puis journaliste ; pacifiste, résistant, socialiste.

Henri Rapaport en 1936
Henri Rapaport en 1936

Fils de Boris Rapaport et Germaine Lévy, Henri Rapaport perdit son père pendant les combats de la Première Guerre mondiale en 1915 et fut pupille de la Nation. Il militant aux Étudiants socialistes et aux Jeunesses socialistes qu’il quitta, dans le sillage des amis de la Gauche socialiste de Marceau Pivert, au profit de la Fédération des étudiants révolutionnaires, avec Yves Jouffa, Jean Rabaut (et non Rabaud), Paul Parpais*. Instituteur, pacifiste convaincu, il n’en fut pas moins un résistant déterminé.

En 1940, il refusa de se déclarer comme juif et prit contact avec les premiers résistants. Il quitta Paris pour Limoges en avril 1941 et participa au réseau Libération sud à Toulouse. Arrêté, il parvint à s’échapper et prit le nom de Jacques Rives. Il revint à Paris en mars 1944 et put donc participer à la Libération de la capitale en conquérant, avec un groupe de journalistes résistants, le contrôle de l’agence Havas qui devint l’Agence France-Presse. L’AFP bénéficia de ses critique théâtrales. Il rejoignit ensuite l’Agence centrale de presse créée par Gaston Defferre*, où il forma plusieurs générations de journalistes.

En désaccord avec la politique algérienne de Guy Mollet, il quitta la SFIO et ne revint dans un parti socialiste qu’après le congrès d’Épinay. Il milita à la section du 1er arrondissement.

Célibataire, il mourut le 12 février 2014 à Ivry à l’hôpital Charles Foix.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165862, notice RAPAPORT Henri. Écrit parfois RAPPAPORT. Dit Jacques Rives par Claude Pennetier, version mise en ligne le 6 octobre 2014, dernière modification le 2 août 2020.

Par Claude Pennetier

Henri Rapaport en 1936
Henri Rapaport en 1936

SOURCES : Le Monde, 19 février 2014. — Jea-Yves Lhomeau, "Henri Rapaport (1914-2014), résistant, journaliste", Le Monde, 13 février 2014. — État civil d’Ivry-sur-Seine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément