BESSE Charles, Pierre

Par Claude Pennetier

Né le 9 janvier 1878 à Paris (IVe arr.), mort le 6 mai 1952 à Thiais (Seine, Val-de-Marne) ; ouvrier puis artisan tourneur sur bois ; militant socialiste allemaniste puis communiste ; conseiller municipal de Thiais (1935-1940 et 1947-1948).

Fils d’un maçon et d’une journalière, Charles Besse se maria en 1901 avec une perleuse, et en 1906 avec une repasseuse, les deux fois à Paris XIe arr. Allemaniste, militant du Parti ouvrier socialiste en 1893, il écrivit dans sa presse. Il quitta la SFIO au début de la Première Guerre mondiale. Charles Besse était fondateur du syndicat des tourneurs vernisseurs sur bois.

Installé dans un lotissement de Thiais à la fin des années 1920, trésorier des « mal lotis » de Thiais, il fut candidat aux élections municipales du 11 mars 1934 et dirigea la liste communiste de Thiais lors des élections municipales des 5 et 12 mai 1935. Trois communistes furent élus au second tour : Charles Bardez, Charles Besse et Émile Zimmerman. Charles Bardez démissionna du conseil en novembre 1939 mais les deux autres furent déchus par le conseil de préfecture, le 9 février 1940, pour appartenance au Parti communiste.

Secrétaire général des Vieux travailleurs, on le voit intervenir en 1938, au premier congrès national des Vieux travailleurs, avec Guy Bru et Jacques Duclos. Le séquence filmée a été conservée. La Voix de l’Est du 21 juillet 1939 le présentait encore comme secrétaire général du Comité national de liaison et d’action pour les vieux travailleurs.

Charles Besse siégea au Comité local de Libération et au conseil municipal provisoire de Thiais. Il retrouva son siège de conseiller le 19 octobre 1947 (municipalité Émile Zimmermann) mais cessa ses fonctions dès le 23 avril 1948 en raison de son état de santé. Cependant la police parisienne continuait à la fichier
Le nom de « Rue Charles-Besse » fut donné, par délibération municipale du 19 juin 1953, à la Voie des Pâquerettes où il habitait.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article16587, notice BESSE Charles, Pierre par Claude Pennetier, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 16 octobre 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1. — Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — L’Humanité, avril-mai 1935. — Le Travailleur de la banlieue sud, 4 mars 1934. — Renseignements fournis par la mairie de Thiais.

ICONOGRAPHIE : On peut suivre son intervention au premier congrès des vieux travailleurs, 1938, dans « Magazine populaire n° 1 », actualité ouvrière ; reproduit dans le DVD Ciné archives, Films militants et documents rares, Le Front populaire, l’espoir en héritage, 2006.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément