SUAIN Alphonse [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Proche de la mouvance anarchiste de Jeannette (Pennsylvanie), Alphonse Suain était en février 1895 au nombre des lecteurs-souscripteurs de L’Ami des ouvriers. En 1911, il s’abonna à L’Union des travailleurs. Il résidait alors à Point Marion (Pennsylvanie). Sympathisant syndicaliste-révolutionnaire, il versa son écot à la collecte organisée en septembre 1912 pour hâter la libération des deux dirigeants des IWW, Joe Ettor et Arturo Giovannitti. En janvier 1914, son épouse, qui était elle aussi une lectrice fervente et assidue de l’hebdomadaire socialiste francophone, vint visiter avec leur fille l’imprimerie à l’occasion d’un passage à Charleroi. Elles laissèrent un don de 1 dollar pour la souscription permanente.

Alphonse Suain demeura un lecteur fidèle et généreux de l’Union des travailleurs jusqu’à l’éclatement de la Première Guerre mondiale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article166020, notice SUAIN Alphonse [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 6 octobre 2014, dernière modification le 26 décembre 2019.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Ami des ouvriers, février 1895 ; L’Union des travailleurs, 7 septembre 1911, 26 septembre 1912, 10 avil 1913, 15 janvier 1914 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément