TESSA Dominique (Mme) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarienne née vers 1808, résidant à La Nouvelle-Orléans (Louisiane), Mme Tessa co-signa le 15 avril 1850 la pétition de soutien à Cabet diligentée par son mari Dominique pour proclamer l’innocence du fondateur d’Icarie, alors poursuivi pour escroquerie par plusieurs dissidents.

Elle rejoignit ultérieurement la communauté de Nauvoo (Illinois) en compagnie de son mari. Elle y mourut en 1852, victime du choléra.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article166080, notice TESSA Dominique (Mme) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 7 octobre 2014, dernière modification le 7 octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Le Populaire de 1841, 2 juin 1850 ; Colonie icarienne, 27 septembre, 4 octobre 1854 ; Jules Prudhommeaux, Icarie et son fondateur Étienne Cabet, Paris, Cornély & cie, 1907, p. 284.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément