TRIGALET Victor [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste de Patton (Pennsylvanie), Victor Trigalet s’abonna à L’Union des travailleurs en octobre 1911. Proche de la mouvance syndicaliste-révolutionnaire, il versa son écot à la collecte organisée en juillet 1912 par Yanssens et Ulcère Courtin pour hâter la libération des deux dirigeants des IWW, Joe Ettor et Arturo Giovannitti.

Désireux d’aider l’hebdomadaire socialiste francophone à sortir de ses difficultés financières chroniques, il s’engagea en 1913 à verser chaque mois la somme de 10¢ afin de permettre la constitution d’un fonds de réserve. Avec sa compagne Julia, il adressa à plusieurs reprises ses encouragements à la rédaction de L’Union des travailleurs.

Très affecté par l’éclatement de la Première Guerre mondiale, Victor Trigalet fut l’un des responsables du Comité de secours aux victimes de guerre fondé lors d’une réunion convoquée par le secrétaire de la section socialiste francophone, Henry Hauret, fin septembre 1914.

Victor Trigalet resta un abonné fidèle et généreux de L’Union des travailleurs jusqu’à sa cessation définitive de parution en septembre 1916.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article166188, notice TRIGALET Victor [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 7 octobre 2014, dernière modification le 7 octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 19 octobre 1911, 25 juillet 1912, 14 août 1913, 8 janvier, 1er octobre 1914, 30 septembre, 2 décembre 1915 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément