WILLIAMS Guy [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste installé à New Eagle (Pennsylvanie), Guy Williams s’abonna à L’Union des travailleurs en février 1903. En janvier suivant, il donna une causerie qualifiée d’« intéressante » devant les membres de la section socialiste de Cecil.

Lecteur fidèle de l’hebdomadaire socialiste francophone, Guy Williams fut en mars 1908 l’un des membres fondateurs de la section socialiste de langue française de Cecil, qui se constitua à l’issue d’une réunion animée par Louis Goaziou.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article166478, notice WILLIAMS Guy [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 9 octobre 2014, dernière modification le 9 octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 5 février 1903, 14 janvier 1904, 12 mars 1908 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément