SAVOURÉ Louis, Charles

Par Julien Lucchini complétée par Annie Pennetier

Né le 9 juillet 1905 à Longvilliers (Seine-et-Oise, Yvelines), fusillé le 30 mars 1944 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; cultivateur ; résistant FTPF d’Eure-et-Loir.

Fils de Charles Savouré, cultivateur, et de Marie, Léontine Cousin, Louis Savouré, cultivateur demeurait à Saint-Martin-de-Nigelles (Eure-et-Loir). Ce village natal de Georges Léger, responsable FTPF des opérations militaires, était l’un des principaux viviers de la Résistance d’Eure-et-Loir. En décembre 1943, les Allemands investirent le village, des dizaines d’arrestations s’en suivirent dont celles de Louis Savouré,Pierre Bouttier, René Le Gall et Maurice Peltiez.

- Condamné à mort pour « activité de franc-tireur »,par le tribunal militaire allemand FK 544 de Chartres (Eure-et-Loir) déplacé à Fresnes, Louis Savouré a été fusillé le 30 mars 1944 au Mont-Valérien parmi trente et une victimes d’Eure-et-Loir dont ses trois voisins.
Voir liste à Paul Esperet.D’autres ont été déportés.
Louis Savouré fut inhumé au cimetière d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).
La mention « Mort pour la France » lui fut attribuée par décision du secrétaire général aux Anciens Combattants en date du 23 mai 1949.
Il fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) à titre posthume.
Son nom est inscrit sur la Cloche commémorative du Mont-Valérien et sur le monument aux morts de Saint-Martin-de-Nigelles.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article166574, notice SAVOURÉ Louis, Charles par Julien Lucchini complétée par Annie Pennetier, version mise en ligne le 28 octobre 2014, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Julien Lucchini complétée par Annie Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII dossier 4 / Boîte 5 (Notes Thomas Pouty). – MemorialGenweb. — Site de l’Association ARMREL .— État civil. — Abel Le Boy, "Rapport sur l’affaire des fusillés du 30 mars 1944", publié comme supplément au Bulletin de la Société Archéologique d’Eure-et-Loir, n°85, Juillet, Août, Septembre 2005, Mémoires XXXIV-I.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément