BIARD Roger, Louis, Maurice

Par Frédéric Stévenot

Né le 11 avril 1912 à Saint-Preuil (Charente), mort le 27 février 1996 à Ivry (Val-de-Marne) ; professeur ; résistant ; secrétaire du comité départemental de libération dans l’Aisne, militant communiste.

Fils d’un employé des chemins de fer, Roger Biard fut nommé professeur d’histoire au collège de garçons de Soissons en octobre 1938. Il ne semble pas avoir eu d’activité politique dans cette ville avant la guerre. Mobilisé le 21 mars 1939, démobilisé le 5 août 1940, après avoir été décoré de la Croix de guerre avec deux citations, il se maria en septembre 1941 à la mairie du XIXe arrondissement de Paris. Le couple eut un enfant Il rentra alors à Versailles, et prit contact avec des militants du Comité Amsterdam-Pleyel.

Affilié au Front national à la fin de 1942, il fut chargé en octobre 1943 de faire paraître L’Aisne libre, journal qu’il dirigea et dont le premier numéro sortit le 15 novembre. Secrétaire départemental au début de 1944, il participa à ce titre en mai à la création du CDL clandestin, dont il fut le secrétaire. Roger Biard fut désigné comme vice-président du comité de Libération et de la délégation spéciale de Soissons. En janvier 1945, il fut proposé par le préfet de l’Aisne pour remplacer l’URD Balsan, conseiller général de Vic-sur-Aisne (Aisne) qui avait été révoqué.

Candidat du Front national aux élections cantonales de septembre 1945 dans le canton d’Oulchy-le-Château face au socialiste SFIO Georges Monnet, il échoua.

Roger Biard fut nommé par la suite professeur au lycée Louis le Grand à Paris. Il était membre du comité de rédaction de la revue du Parti communiste français L’Ecole et la Nation jusqu’en octobre 1970. Il écrivit en 1994 une brochure Soissons libérée. Son nom fut donné à une artère de Soissons.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article16659, notice BIARD Roger, Louis, Maurice par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 7 novembre 2021.

Par Frédéric Stévenot

ŒUVRE : La fichier de la BNF comprenait en 2020 deux références : - Soissons libérée. 1944-1994. Cinquantenaire de la libération avec un témoignage de Roger Biard. Soissons, Soissons, 1994, 55 p. - Poésies, Paris, éditions de la Framboisière, 1995, 55 p.

SOURCES : Arch. Dép. Aisne, J. 1461/12 (fonds Berthiault), 3 MM 4 — La Liberté de l’Aisne, 1945 — L’Aurore de l’Aisne, 1944.— SHD, Vincennes GR 16 P 58253. — Notes de Jean-Pierre Besse, d’Alain Dalançon et de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément