SIMON Henri, Raymond, Joseph

Par Julien Lucchini

Né le 12 février 1910 à La Houssière (Vosges), fusillé le 3 juillet 1944 à Épinal (Vosges) ; comptable ; résistant.

Fils naturel de Marie, Lucienne Gérôme, ouvrière de filature, légitimé par le mariage de sa mère et d’Émile Simon, Henri Simon, comptable demeurant à Corcieux (Vosges), était marié, sans enfants.
Le 16 juin 1944, il fut arrêté à Vanemont, près de Corcieux, par la Sipo-SD pour « activité de franc-tireur ». Résistant, membre du mouvement Ceux de la Résistance depuis septembre 1943, pour le secteur de Corcieux, il aurait participé, selon son dossier, à l’attaque des membres du maquis de Corcieux du 6 juin 1944 contre l’occupant.
Incarcéré dans un premier temps à la prison de Saint-Dié, il fut transféré le 19 juin à celle d’Épinal. Le 3 juillet 1944, il fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand FK 622 d’Épinal et fusillé le même jour par les autorités allemandes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article166627, notice SIMON Henri, Raymond, Joseph par Julien Lucchini, version mise en ligne le 28 octobre 2014, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Julien Lucchini

SOURCES : DAVCC, Caen, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty). – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément