PLANSON Albert [PLANSON Jules, Albert, Augustin]. Écrit parfois par erreur PLANÇON

Par Julien Lucchini

Né le 25 juin 1890 à Dampierre-en-Crot (Cher), fusillé par condamnation le 29 avril 1942 à Bourges (Cher) ; premier fusillé du Cher ; cultivateur.

Fils de Justin Planson, manœuvre, et de Sidonie Chaloit, ménagère, Albert Planson était cultivateur et vivait à Blancafort (Cher). Il était marié et père de deux enfants.

Le 11 avril 1942, il fut arrêté à Blancafort par la Feldgendarmerie de Bourges pour détention d’armes illégale. Lors de l’arrivée des troupes allemandes dans sa commune, il leur avait remis ses deux fusils personnels, ce que n’avait pas fait un parent qui vivait avec lui. À la mort de ce dernier, le 22 février 1942, Albert Planson hérita de ses armes, qu’il ne remit pas aux autorités. Celles-ci en furent alertées, sans doute sur dénonciation.

Le 24 avril 1942, le tribunal militaire allemand FK 589 de Bourges le condamna à mort. Le maire de sa commune, Blancafort, intervint sans succès pour obtenir sa grâce. Il a été fusillé le 29 avril 1942 au stand de tir de Montifaut.

Albert Planson est le premier fusillé à Bourges.

Une plaque commémore les 42 fusillés du polygone de Bourges.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article166765, notice PLANSON Albert [PLANSON Jules, Albert, Augustin]. Écrit parfois par erreur PLANÇON par Julien Lucchini, version mise en ligne le 21 octobre 2014, dernière modification le 16 mars 2021.

Par Julien Lucchini

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII dossier 3, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Cher. — État civil en ligne cote 3e 4980, vue 66.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément