TANGUY Hervé

Par Julien Lucchini, Annie Pennetier

Né le 25 janvier 1926 à Saint-Marc (Finistère), fusillé le 21 avril 1944 à Penmarc’h (Finistère) ; résistant FTP..

Fils de Francis Tanguy et d’Anne, Marie Le Goff, Hervé Tanguy, résidait chez ses parents à Saint-Marc, aujourd’hui Brest (Finistère). Pendant la guerre, il travaillait chez un entrepreneur de bâtiment travaillant pour l’organisation Todt. Le 20 octobre 1943, il s’empara d’une machine à écrire dans le bureau de l’entreprise, puis sur un chantier récupéra des explosifs avec ses camarades Paul Coat et Roger Paugam. Recherchés par la police, ils allèrent travailler dans des fermes du secteur de Bourg-Blanc.
Au début 1944, il participa à la récupération de tickets d’alimentation dans la mairie de Coat-Méal mais aussi à des larçins dans des fermes qui provoquèrent son arrestation par la gendarmerie française. Détenteur d’une fausse carte d’identité, il ouvrit le feu sur les gendarmes lors d’un contrôle et fut blessé. Transporté à l’hôpital à Brest, il reconnut ses actions. Les trois brestois furent internés à la prison Saint-Charles de Quimper, pour « actes de franc-tireur ». Le 9 avril des résistants FTP tentèrent de les libérer en attaquant la prison. En représailles, le tribunal militaire allemand FK 752 de Quimper condamna à mort 33 résistants FTP dont Hervé Tanguy .
Il a été fusillé le 21 avril 1944 sur la dune du Poulguen à Penmarc’h et enterré avec les résistants dans deux grandes fosses à même le sable.
Après le départ des Allemands et l’arrivée des troupes américaines, les corps furent exhumés le 31 août 1944.
Un monument commémoratif aux fusillés de Penmarc’h Avril-Mai 1944 a été élevé Plage du Stër.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article166829, notice TANGUY Hervé par Julien Lucchini, Annie Pennetier, version mise en ligne le 28 octobre 2014, dernière modification le 27 juin 2021.

Par Julien Lucchini, Annie Pennetier

SOURCES : AVCC, Caen, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty). – Mémoire des réistant.e.s du pays de Brest, Gildas Priol : https://www.resistance-brest.net/ar.... — Archives municipales de Quimper (Finistère), 22 J 49, fond Alain Le Grand. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément