GIMENO Victor

Par Julien Lucchini, Annie Pennetier

Né le 23 décembre 1909 à Fuente-Laigerra (Espagne), fusillé après condamnation à mort le 4 mars 1944 à Frotey-lès-Vesoul (Haute-Saône) ; résistant FTPF.

Fils de Pascal Gimeno et de Germaine Fayos, Victor Gimeno résidait à Lure (Haute-Saône). Membre des FTP comtois, compagnie Valmy, groupe Viala, il fut dénoncé et arrêté à son domicile le 5 décembre 1943, par la Feldgendarmerie, en même temps que Georges Lippus. Condamné à mort par le tribunal militaire allemand FK 661 de Vesoul, il a été fusillé le 4 mars 1944 à Vesoul par les autorités allemandes.
Son nom est inscrit sur la stèle commémorative de la combe de Freteuille à Frotey-lès-Vesoul, où trente-neuf hommes ont été fusillés de février à avril 1944, ainsi que sur le mémorial de la Résistance à Vesoul.
La mention « Mort pour la France » lui fut attribuée par décision du 19 mai 1999.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article166923, notice GIMENO Victor par Julien Lucchini, Annie Pennetier, version mise en ligne le 18 novembre 2014, dernière modification le 24 novembre 2018.

Par Julien Lucchini, Annie Pennetier

SOURCE : DAVCC, Caen, B VIII 5, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty). – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément