BUYSSE Omer. [Belgique]

Par Jean-Louis Delaet

Velzeke (aujourd’hui commune de Zottegem, pr. Flandre orientale, arr. Alost-Aalst), 9 mai 1866 − Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), 1er février 1945. Professeur, organisateur de l’École sociale industrielle (future Université du travail) de Charleroi (pr. Hainaut, arr. Charleroi), fondateur de l’Institut des arts et métiers de Bruxelles.

Fils d’instituteur, Omer Buysse fait des études d’instituteur et de régent et devient professeur à l’École moyenne de l’état à Schaerbeek (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale). Attiré par l’enseignement professionnel, il enseigne le dessin à l’école industrielle de la même commune.

Chargé par le ministre du Travail, Albert Nyssens, de plusieurs missions d’études à l’étranger, Omer Buysse est remarqué par Paul Pastur* et Alfred Langlois* qui projettent, vers 1900, de compléter la hiérarchie des écoles industrielles du Hainaut par un enseignement dont l’objet serait l’instruction des ouvriers qualifiés « légitimement ambitieux de s’élever dans les cadres de l’industrie ». Le projet de ce qui sera l’Université du travail Paul Pastur de Charleroi est adopté, et en 1903, Omer Buysse est appelé à en diriger la réalisation : école industrielle supérieure, musée professionnel, apprentissage manuel des jeunes travailleurs avec éducation scientifique préparatoire ou annexe. En 1911, l’institution est inaugurée.

Après avoir participé pendant dix années au progrès économique et social du pays de Charleroi, Omer Buysse réorganise, à la demande de la ville de Bruxelles, son enseignement professionnel et crée l’Institut des arts et métiers inauguré en mars 1933, différent de l’université du travail dans un milieu où prédominent les industries artisanales et non les industries lourdes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article166991, notice BUYSSE Omer. [Belgique] par Jean-Louis Delaet, version mise en ligne le 29 octobre 2014, dernière modification le 26 mars 2024.

Par Jean-Louis Delaet

ŒUVRE : Méthodes américaines d’éducation générale et technique, Paris-Charleroi, 1908 − Une université du travail, Paris, 1914 − L’enseignement technique vis-à-vis de la production moderne, thèse de doctorat en sciences économiques de l’Université libre de Bruxelles, Bruxelles, 1936.

SOURCE : Servir, pour la défense de l’enfant, du maître et de l’école, revue pédagogique mensuelle, CGSP Charleroi, août 1947, p. 1-2.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable