MEYER André

Par Claude Pennetier

Né le 17 mai 1893 à Dunzenheim (Bas-Rhin), mort sous la torture à la prison Saint-Michel de Toulouse (Haute-Garonne) ; résistant.

André Meyer fut arrêté à Toulouse. Il mourut à la prison Saint-Michel par suite de tortures infligées par la Gestapo à une date non précisée. Il était semble-t-il juif.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167070, notice MEYER André par Claude Pennetier, version mise en ligne le 2 novembre 2014, dernière modification le 6 décembre 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Mémorial de Serge Klarsfeld, on trouve dans la liste des Juifs fusillés ou exécutés sommairement : MEYER André né le 17.5. 93 Dunzenheim (en fait Duntzenheim), exécuté à Toulouse sans date. Fiches dans les bases de données du Mémorial-CDJC et Yad Vashem. — Au SHD Vincennes, les dossiers suivants pourraient concerner ce résistant : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 415105 ou Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 415106.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable