ROBERT Auguste [né LÉVY Isaac]

Par Jacques Girault

Né le 13 janvier 1904 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), mort le 21 août 1966 à Lille (Nord) ; inspecteur général de l’hygiène scolaire ; résistant.

Fils d’un négociant, Auguste Lévy, qui se faisait appeler “Robert“ après un décret, fut autorisé à prendre officiellement le nom de “Robert“ par ordonnance du 23 novembre 1948. Lors de ses études à la faculté de médecine de Nancy jusqu’en 1927, il présida l’Association générale des étudiants et des élèves des écoles. Il devint préparateur d’hygiène et de médecine préventive à l’Institut régional d’hygiène de Nancy, chef du laboratoire départemental des épidémies, chargé d’un cours d’hygiène et de prophylaxie appliquées. Après son admission comme médecin fonctionnaire de l’hygiène scolaire en 1935, il organisa en Meurthe-et-Moselle, l’inspection médicale scolaire et le service départemental de prophylaxie des maladies contagieuses à l’école. Auguste Robert partageait les analyses et les combats de la gauche. Il devint inspecteur général de l’hygiène scolaire à la fin des années 1930. Marié en janvier 1930 à Strasbourg (Bas-Rhin), habitant Neuilly, il était père de trois enfants.

Mobilisé en septembre 1939, son poste fut supprimé à la fin de 1940 en application d’une législation d’exception. Il s’engagea dans la Résistance en Haute-Loire puis poursuivit son action comme médecin lors des campagnes de France et d’Allemagne et fut réintégré à la Libération, comme inspecteur de l’hygiène scolaire à la Direction de l’hygiène scolaire, qui venait d’être créée au sein du ministère de l’Éducation nationale. Il devint inspecteur général de l’hygiène scolaire et universitaire en juin 1945. Jusqu’en 1948, il fut chargé au ministère de l’Éducation nationale de l’organisation de l’hygiène scolaire en France. Il publia un bilan de son action dans une brochure de onze pages sous le titre « Trois années d’organisation et de fonctionnement de l’hygiène scolaire en France (1945-1948). L’œuvre de la direction de l’hygiène scolaire et universitaire du Ministère de l’Éducation nationale ».

Après la loi budgétaire du 14 septembre 1948, son emploi fut supprimé par décret du 18 décembre 1948. Le 1er avril 1949, il fut évincé des services publics. Il saisit le Conseil supérieur de l’Éducation nationale et mentionna l’appui du Syndicat national des instituteurs. Il refusa un emploi de chef de travaux d’hygiène et de bactériologie à la faculté de médecine et de pharmacie de Lille puis finalement accepta.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167083, notice ROBERT Auguste [né LÉVY Isaac] par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2014, dernière modification le 9 juillet 2021.

Par Jacques Girault

ŒUVRE : Robert (Auguste), Le service de santé scolaire et universitaire, Paris, La technique du Livre, 1954, 632 p.

SOURCES : Arch. Nat. F17/17776, 27549.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément