ROBLIN Julien, Michel, Gaston, Christian

Par Jacques Girault

Né le 9 février 1938 à Chaillé-sous-les-Ormeaux (Vendée), mort le 5 novembre 2004 à Cugand (Vendée) ; instituteur ; militant communiste de la Vendée.

Fils de cultivateurs, Julien Roblin, bachelier, devint instituteur en 1958 et adhéra au Syndicat national des instituteurs. Malade, il séjourna au sanatorium de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale et adhéra au Parti communiste français, le 30 janvier 1961. Réformé, il n’effectua pas de service militaire et se maria en septembre 1968 à Saint-Denis la Chevasse (Vendée) avec Léone Proud, militante communiste, fille d’un charpentier communiste. Ils avaient un enfant à la fin des années 1960.

Instituteur à l’école primaire de Saint-Denis la Chevasse à la fin des années 1960, Roblin, secrétaire de cellule, fut le candidat communiste au Conseil général en 1967 et en 1973 dans le canton de Poire sur Vie. Membre du comité de la section communiste de La Roche-sur-Yon, puis dans les années 1970, secrétaire de la section, il entra au comité de la fédération communiste en 1970, passa au bureau fédéral de 1972 à 1977, puis fut élu à la commission fédérale de contrôle financier de 1977 à 1979, la quittant alors pour raison de santé.

Dans sa commune, Roblin était le secrétaire de l’Amicale laïque au début des années 1970.

Roblin décéda à La Chimotaie, centre de santé de la Mutuelle générale de l’Education nationale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167101, notice ROBLIN Julien, Michel, Gaston, Christian par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2014, dernière modification le 29 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément