PENGAM François

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Né le 1er février 1925 à Landerneau (Finistère), fusillé le 27 mai 1944 à Brest (Finistère) ; employé de bureau ; membre des FTPF.

François Pengam
François Pengam
Crédit : Gildas PRIOL

Célibataire, employé de bureau, François Pengam était domicilié à Landerneau.
Résistant au sein des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) depuis janvier 1944, il semble avoir participé à plusieurs sabotages des voies et moyens de communications. Il fut arrêté à Landerneau le 25 mai 1944 par les autorités allemandes.
Interné à la prison de Landerneau, il fut ensuite transféré à la prison de Brest. Il ne semble pas avoir été jugé par un tribunal militaire du Militärbefehlshaber in Frankreich (MBF) comme le montre le courrier traduit envoyé à ses parents.
Il fut condamné à mort pour « actes de franc-tireur » le 27 mai 1944 par le tribunal militaire de division Feldpost 06.460. Le préfet et la DGTO (Direction générale pour les territoires occupés) ne furent prévenus de cette affaire que le jour où l’exécution leur fut notifiée.
François Pengam a été fusillé à Brest le 27 mai 1944 par les autorités allemandes à 20 h 30.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167127, notice PENGAM François par Alain Prigent, Serge Tilly, version mise en ligne le 3 novembre 2014, dernière modification le 9 juin 2017.

Par Alain Prigent, Serge Tilly

François Pengam
François Pengam
Crédit : Gildas PRIOL

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Jean-Pierre Besse et Thomas Pouty) B VII 1177. – J.-P. Besse, T. Pouty, Les fusillés (1940-1944), op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément