CARRET Georges, Claudius

Par Louis Botella

Né le 2 décembre 1888 à Chambéry (Savoie), mort le 31 mai 1943 à Chambéry ; comptable ; syndicaliste CFTC de l’Alimentation et de la Savoie.

Fils de Pierre-François Carret, négociant, et de Marie-Françoise Lambert, sans profession, Georges Carret fut appelé sous les drapeaux le 8 octobre 1909 puis libéré de ses obligations militaires le 24 septembre 1911.

Rappelé le 2 août 1914, il fut affecté à la 14e section des infirmiers militaires. Il contracta une grave pneumonie le 20 avril 1915, sur le front, à Jouy-sous-la-Côte (Meuse).

Il était comptable à la brasserie Jouin à Chambéry. Lors de sa création le 7 novembre 1936, il devint président du syndicat professionnel [CFTC] des ouvriers et employés de la Brasserie de Chambéry.

En mars 1938, il était vice-président de l’Union locale CFTC de sa ville natale. Puis, il fut signalé, en décembre 1940, comme étant le premier vice-président de l’Union départementale des syndicats chrétiens de la Savoie. En avril 1943, il était membre du bureau de cette UD.

Il s’était marié le 17 octobre 1912 à Aix-les-Bains (Savoie) avec Joséphine Massonnat, couturière. Le père de son épouse, prénommé Joseph, était employé d’hôtel et la mère, née Marie Ferroud, doucheuse à l’établissement thermal à Aix-les-Bains.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167235, notice CARRET Georges, Claudius par Louis Botella, version mise en ligne le 5 décembre 2014, dernière modification le 5 décembre 2014.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Savoie, 33 M IV-16, dossier 370, 33 M IV-19, dossier 501. —Informations transmises le 27 novembre 2014 par les Archives départementales de la Savoie (Mme Francine Glière). — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément