ARNOLD Elsa, Wilhelmine, Augusta, Julie [née SENS]

Par Daniel Grason

Née le 9 octobre 1903 à Hambourg (Allemagne) ; sténodactylographe, traductrice ; membre du Parti communiste allemand ; volontaire en Espagne républicaine.

Fille de Max et de Wilhelmine, née Boerner, Elsa Arnold, mariée, sans enfant, adhéra au Parti communiste allemand en 1932 ainsi qu’à l’Association des Amis de l’Union soviétique. Elle vint en France en 1927, un arrêté d’expulsion lui fut signifiée en 1931, elle retourna en Allemagne, à Berlin.

Du fait des campagnes anticommunistes des hitlériens au pouvoir, elle quitta de nouveau l’Allemagne à destination de la Hollande. Elle revint en France, un nouvel avis d’expulsion lui était signifié en 1936 en raison de son activité politique. Elle s’engagea dans les Brigades internationales, fut dactylographe à la Centrale sanitaire internationale (CSI). À la fin 1938 lors du retrait des brigades en vint illégalement en France, ne formula aucune demande de régularisation.

Elle se présenta au domicile de Khuong-An Huynh et Germaine Barjon le 18 juin 1941, quand la porte s’ouvrit elle réalisa que des policiers étaient sur place. Elsa Arnold prit la fuite, un policier la rattrapa, elle présenta un passeport au nom de Émilienne Giannotti, reconnut lors de son interrogatoire dans les locaux des brigades spéciales se nommer Elsa Arnold. En fait elle demeurait sur place avec Karl Becker au 6 Avenue de la porte de Brancion à Paris XVe arr.

Informé de son arrestation et de celle dans le même lieu de Karl Becker, ex-député communiste au Landtag de Prusse. Karl Bomelburg, chef de la police de sécurité et du renseignement de la SS (Sipo-SD), appelée communément la Gestapo demanda qu’ils soient amenés 11 Rue des Saussaies, chambre 226. La destinée d’Elsa Arnold demeura inconnue, quant à Karl Becker il fut assassiné le 1er décembre 1942 par les nazis à Plötzensee (Allemagne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167324, notice ARNOLD Elsa, Wilhelmine, Augusta, Julie [née SENS] par Daniel Grason, version mise en ligne le 10 novembre 2014, dernière modification le 1er juillet 2020.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. 77W 24. Sous la direction de Jacques Droz, Dictionnaire biographique du Mouvement ouvrier international, Allemagne, Éd. Ouvrières, 1990, p. 101 (notice Karl Becker).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément