ANTONELLI

Par Frédéric Stévenot

Mort en action le 15 septembre 1943 à Barchetta (Corse) ; résistant.

Antonelli, de Castello di Rostino, un village proche de PonteNuovo, fut l’une des victimes des premiers engagements à Barchetta le 15 septembre. Il mourut sur les rives du Golo, au combat engagé par des résistants contre les premières troupes de la 90e Panzer arrivées aux approches de Bastia.

Sa reconnaissance en tant que « mort pour la France » n’a pas pu être établie. Un Michel Antonelli, né le 5 septembre 1914 à Cassano (Corse-du-Sud) reçut cependant la médaille de la Résistance (décret du 24 avril 1946 publié au JO du 17 mai 1946). Pour ce qui est de l’homologation des services au titre de la Résistance, la base de Mémoire des hommes fait état de vingt-six personnes, sans indication du lieu de mort. Deux autres Antonelli ont été reconnus comme victime civile, mais leur date de mort ne correspond pas aux informations collectées.

Le nom d’Antonelli figure sur le monument aux morts de Bastia et sur le Livre d’or de la Résistance de Sartène.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167328, notice ANTONELLI par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 10 novembre 2014, dernière modification le 27 juin 2021.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES : DAVCC, Caen. — Documentation d’Hélène Chaubin. — Sites Internet : Les Corses morts pendant la deuxième guerre mondiale ; Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément