BARA Henri.

Par Jean Neuville

Décédé le 14 décembre 1917 à l’âge de 50 ans. Typographe, militant socialiste, dirigeant de l’Association libre des compositeurs et imprimeurs typographes de Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale).

Henri Bara est délégué de l’Association libre des compositeurs et imprimeurs typographes de Bruxelles au Conseil général de la Fédération locale de l’industrie du livre fondée le 15 mai 1896. Il est trésorier de celle-ci du 14 janvier 1897 à son décès.

Henri Bara représente, avec Gustave Conrardy, la Fédération locale au premier Congrès de la Commission syndicale du Parti ouvrier belge (POB) en décembre 1899. Le 15 janvier 1907, il est délégué par le Conseil général de la Fédération locale pour participer à la commission mixte chargée d’étudier les bases d’une commission de conciliation et d’arbitrage.

À plusieurs reprises, le Conseil de la Fédération locale charge H. Bara d’aider des associations d’ouvriers de divers secteurs de l’industrie du livre. Ainsi, il conduit, avec Gustave Conrardy et F. Vandermosten*, les négociations pour le relèvement du tarif des fondeurs fin 1903. En 1905, il est chargé, avec Jean Pladet* et Van Pé*, d’aider le syndicat des ponceurs à préparer sa revendication de majoration du tarif des salaires. En 1909, il est désigné, avec Charles Waterschoot et Gustave Conrardy, pour aider le syndicat des fondeurs dans les négociations avec les employeurs.

Dans son testament, Henri Bara exige d’être conduit au cimetière dans le corbillard des pauvres, proscrit fleurs et couronnes et demande que sa famille seule accompagne le convoi funèbre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167426, notice BARA Henri. par Jean Neuville, version mise en ligne le 16 novembre 2014, dernière modification le 16 novembre 2020.

Par Jean Neuville

SOURCES : HUBERT E., Historique de l’Association libre des compositeurs et imprimeurs typographes de Bruxelles, 1842-1892, Bruxelles, 1892 − CONRARDY G., Histoire de la Fédération locale, Bruxelles, 1921.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément