BLUMENTHAL.

Par Jean Neuville

Typographe bruxellois, militant de la Fédération typographique belge.

Le 6 décembre 1868, Blumenthal prend l’initiative d’une protestation, cosignée par cinquante typographes, s’opposant à la perspective d’une grève générale pour obtenir la révision du tarif de main-d’œuvre. Cette grève est décidée par l’Association libre des compositeurs typographes de Bruxelles le 3 décembre 1868. Pour Blumenthal, la Fédération typographique belge n’est pas encore à même d’empêcher des typographes de province de venir supplanter les grévistes à Bruxelles. La protestation est rejetée à la quasi-unanimité le 10 décembre.

Blumenthal est membre de la commission chargée d’examiner la proposition de François Boneyds de créer une imprimerie coopérative, proposition finalement rejetée par l’Association par 118 voix contre 111 le 21 octobre 1869.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167521, notice BLUMENTHAL. par Jean Neuville, version mise en ligne le 16 novembre 2014, dernière modification le 16 janvier 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : HUBERT E., Historique de l’Association libre des compositeurs et imprimeurs typographes de Bruxelles, 1842-1892, Bruxelles, 1892.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément