BOGAERT Charles, Louis.

Par Jean Neuville

16 avril 1895 – 19 décembre 1975. Facteur, membre de la Jeune garde socialiste, dirigeant syndical dans le secteur des postes.

Dès l’âge de six ans, Charles Bogaert est membre de la Chorale des enfants du peuple. À treize ans, il est porteur de télégrammes. Il s’affilie aux Jeunes gardes socialistes (JGS) à quatorze ans et au syndicat avant 1914.

Pendant la Première Guerre mondiale, Bogaert refuse de travailler comme postier pour les Allemands. En 1920, il est fondateur de La Maison des huit heures à Bruxelles et en sera secrétaire-trésorier. Secrétaire permanent du secteur Postes du Syndicat national des chemins de fer, postes, télégraphes, téléphones, marine, aéronautique (CPPTMA), il en est aussi le trésorier.

En 1940, Charles Bogaert refuse de suivre Henri De Man et démissionne. Il est reconnu résistant civil de la presse clandestine. Il est porteur de la médaille commémorative de la guerre 1940-1945, de la médaille de la résistance et de celle de résistant civil.

Charles Bogaert est l’époux de Clementine Michielsen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167528, notice BOGAERT Charles, Louis. par Jean Neuville, version mise en ligne le 16 novembre 2014, dernière modification le 14 septembre 2022.

Par Jean Neuville

SOURCE : La Tribune, mai 1960, p. 1 ; février 1976, p. 3.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément