PSAUTE François

Par Frédéric Stévenot

Né le 6 juillet 1923 à Bruay-en-Artois (Pas-de-Calais), fusillé le 17 juin 1942 au fort du Vert-Galant à Wambrechies (Nord) ; ouvrier mineur ; résistant FTPF.

Marié, père d’un enfant, domicilié à Lens (Pas-de-Calais), François Psaute y fut arrêté par la police française, le 13 mars 1942, pour détention d’armes et sabotages économiques.
Il fut incarcéré à la prison d’Arras (Pas-de-Calais). Membre des FTPF depuis 1942, il participa à des distributions de tracts.
Déféré devant le tribunal militaire allemand OFK 670 d’Arras, il fut condamné à mort le 4 juin.
Il a été fusillé quelques jours plus tard par un peloton allemand, au fort du Vert-Galant, à Wambrechies.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167684, notice PSAUTE François par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 17 novembre 2014, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Frédéric Stévenot

SOURCE : DAVCC, Caen, B VII 0418 et 0419, B VIII dossier 3 (Notes Thomas Pouty).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément