ROBERT Edmond

Par Frédéric Stévenot

Né le 28 octobre 1924 à Lambres-lès-Douai (Nord), fusillé le 21 juin 1944 à Curgies (Nord) ; agent de police auxiliaire ; résistant, membre du réseau Action Plan Tortue (BCRA).

Célibataire, Edmond Robert demeurait à Douai (Nord), où il exerçait ses fonctions d’agent de police auxiliaire. Il y fut arrêté le 27 avril 1944 par la Geheimfeldpolizei de Douai, pour encouragement aux menées bolchévistes. Membre du réseau Action Plan Tortue depuis septembre 1943, et du groupe Louise de Bettignies (sous les ordres de Marcel Bultez), il fut intercepté après avoir jeté une grenade sur le siège de la Waffen-SS de Douai, dans la nuit du 23 au 24 avril.
Interné à Douai jusqu’au 3 juin, puis transféré à Valenciennes (Nord), Edmond Robert fut traduit devant le tribunal OFK 670 siégeant dans la ville le 5 juin 1944. Condamné à mort, il a été fusillé le 21 juin par un peloton d’exécution allemand au fort Rochambeau, à Curgies, le même jour que Michel Sanchez.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167690, notice ROBERT Edmond par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 17 novembre 2014, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Frédéric Stévenot

SOURCE : DAVCC (Notes Thomas Pouty).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément