BONNET Armand, Jean

Par Julien Lucchini

Né le 7 septembre 1914 à Lyon VII arr.(Rhône), fusillé le 30 novembre 1942 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; employé ; résistant, membre du réseau Alliance.

Fils d’Auguste Bonnet, entrepreneur, et de Marie, Françoise Tain, sans profession, Armand Bonnet, employé, représentant de commerce, résidait à Compiègne (Oise).
Il était résistant, et membre du réseau Alliance. Arrêté pour « espionnage » par la police française qui le remit à l’Abwehr, il fut incarcéré à la prison de Fresnes.
Le 4 novembre 1942, il fut condamné à mort par le tribunal Paris-Boissy-d’Anglas de la kommandantur du Gross Paris. Il a été fusillé le 30 novembre 1942 au Mont-Valérien.
Armand Bonnet repose au carré des corps restitués du cimetière d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).
Il a été reconnu Mort pour la France le 9 juillet 1946, homologué interné résistant DIR et militaire sous-lieutenant agent de renseignement de la zone sud des Forces françaises combattantes FFC.
Son nom figure sur le monument commémoratif des fusillés du Mont-Valérien, à Suresnes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167733, notice BONNET Armand, Jean par Julien Lucchini, version mise en ligne le 16 décembre 2014, dernière modification le 27 décembre 2021.

Par Julien Lucchini

SOURCES : DAVCC, Caen, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty). – Mémoire des hommes. — SHD Vincennes GR 16P 71647 (nc). — Mémorial GenWeb. – État civil.— Note Annie Pennetier.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément