MINISZEWSKI Stephan

Par Jean-Paul Nicolas

Né le 2 juillet 1907 à Varsovie (Pologne), fusillé à Évreux (Eure) le 25 mars 1944 ; détenait des armes à feu dont une de guerre.

Stephan Miniszewski, électricien d’usine, habitait à Muzy, près de Dreux en Eure-et-Loir. Il était marié et père de huit enfants. Les gendarmes français de Nonancourt, le soupçonnant de vol de matériel sur son lieu de travail, découvrirent chez lui parmi le matériel volé une mitrailleuse d’avion à air comprimé, une carabine Saint-Étienne et deux fusils de chasse. Après son arrestation le 24 décembre 1943 ou le 19 décembre selon la famille dont le repère est le jour de naissance de sa fille, Claudine. Son affaire fut transférée à l’autorité allemande. Le tribunal militaire FK 801, réuni à Évreux, le condamna à mort pour détention d’armes peu avant son exécution le 25 mars 1944. De son arrestation jusqu’à son exécution, il était détenu à la prison d’Évreux.

Il avait 7 enfants, l’aîné de la famille étant d’une autre union. Sa femme se nommait Madeleine Rivage. Ils habitaient Bourg-l’Abbé, commune de Muzy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167797, notice MINISZEWSKI Stephan par Jean-Paul Nicolas, version mise en ligne le 20 novembre 2014, dernière modification le 25 avril 2022.

Par Jean-Paul Nicolas

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). — Témoignage d’un de ses arrières-petits-fils.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément