SPRICH Anne [née HUWER]

Par Cédric Neveu

Née le 2 mars 1916 à Hayange (Moselle), noyée par les nazis entre le 17 novembre et le 8 décembre 1944 ; résistante au sein du réseau Darius.

Originaire de Moselle d’où elle avait été expulsée, Anne Sprich avait rejoint les rangs de la Résistance au sein du réseau Darius.
Alors que la chute de Metz était imminente, elle fut envoyée le 14 novembre 1944 dans la capitale messine en mission de liaison à Metz, accompagnée du lieutenant André Freund des résistants Forces françaises de l’intérieur (FFI) messins, alias « Codet ». Leur objectif était de reprendre contact avec les FFI de la forteresse qui ne donnaient plus de nouvelles. Les deux résistants n’eurent pas le temps d’accomplir leur mission puisqu’ils furent capturés le 17 novembre 1944 à Jouy-aux-Arches par une patrouille de la Wehrmacht.
Le 8 décembre 1944, le cadavre d’Anne Sprich fut découvert dans les eaux de la Moselle à trois cents mètres de l’église de Jouy. Les premières constatations permirent de découvrir qu’elle avait été noyée.
Le corps d’André Freund sera découvert en janvier 1945, abattu d’une balle dans la tête.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167861, notice SPRICH Anne [née HUWER] par Cédric Neveu, version mise en ligne le 21 novembre 2014, dernière modification le 28 mars 2021.

Par Cédric Neveu

SOURCES : DAVCC : dossiers statuts. – Arch. Dép. 57 : 69 J 20 : fonds Marcel Neigert.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément