MARCHI Dominique, Félicien

Par Hélène Chaubin

Né le 12 mai 1910 à Sartène (Corse), fusillé le 2 juillet 1943 à Bastia (Corse) ; facteur des PTT ; militant communiste ; résistant.

Fils de Marchi Paravisino et de Sara Mozziconacci, résidant à Serragia, propriétaire, facteur.
Militant communiste, il fut arrêté pour avoir participé à l’embuscade du 24 mai. Condamné à mort par le tribunal militaire italien de la 7e Armée, siégeant à Bastia, comme Antoine Croce le 30 juin, il a été fusillé aussi le 2 juillet.
Mort pour la France. Homologué Interné résistant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167940, notice MARCHI Dominique, Félicien par Hélène Chaubin, version mise en ligne le 25 novembre 2014, dernière modification le 21 février 2021.

Par Hélène Chaubin

SOURCES : Stato Maggiore Esercito, Ufficio Storico, Roma. tribunale militare di Guerra dell VII corpo d’Armata. Sentenze. (26 mars 1943-28 août 1943). – Sias Virginio, Il controspionaggio italiano in Sardegna e Corsica. – 1943, editrice S’Alvure di S. Pulisci, Oristano, 1991. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 392387 et Caen, AC 21 P 81294 (nc).

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément