MICHAUT Marcel

Par Frédéric Stévenot

Né le 20 octobre 1920 à Dampierre-en-Burly (Loiret), fusillé le 25 février 1944 à Orléans (Loiret) ; ouvrier agricole (Eaux et Forêts).

Célibataire et demeurant dans sa commune natale, Marcel Michaut y fut arrêté le 26 décembre 1943 par la gendarmerie française, d’abord pour un vol de moutons à Ouzouer-sur-Loire, puis pour « détention illégale d’armes ».
Au cours de l’interrogatoire, il déclara en effet avoir été l’auteur du vol d’un pistolet commis le 28 novembre 1943 au café Brunet, à Gien. Il ne semble pas avoir été résistant.
Interné à la prison d’Orléans, Marcel Michaut fut déféré devant le tribunal militaire allemand FK 589 siégeant dans la même ville, qui le condamna à mort le 17 février 1944. Un peloton d’exécution allemand le fusilla le 25 février 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167956, notice MICHAUT Marcel par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 30 mars 2015, dernière modification le 25 avril 2022.

Par Frédéric Stévenot

SOURCE : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément