MORAND Roger

Par Frédéric Stévenot

Né le 19 juin 1912 à Romorantin (Loir-et-Cher), fusillé comme otage le 9 mai 1942 à Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret).

Demeurant à Romarantin, Roger Morand y fut arrêté comme communiste, ce qu’il semble avoir effectivement été.
Roger Morand fut interné à la prison de Blois (Loir-et-Cher), puis à celle de Poitiers (Vienne) avant d’être transféré à celle d’Orléans (Loiret) comme otage, après l’attentat de Romorantin du 30 avril 1942, qui toucha deux soldats allemands (et un officier, semble-t-il). Un peloton d’exécution allemand le fusilla le 5 mai (7 heures), à Saint-Jean-de-la-Ruelle, en compagnie de Pierre Mandard et Maurice Page.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167958, notice MORAND Roger par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 26 novembre 2014, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Frédéric Stévenot

SOURCE : DAVCC, Caen, B VIII dossier 3 (Notes Thomas Pouty).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément