CONREUX Pierre, Eugène

Par Michel Thébault

Né le 18 octobre 1911 à Recy (Yonne), fusillé par les Allemands le 24 mars 1944 après condamnation à mort, à la citadelle de Besançon (Doubs) ; ouvrier SNCF ; résistant FTPF.

Pierre Conreux, marié et père d’un enfant, résidait au 13 impasse des Carmélites à Dôle (Jura). Embauché en mai 1937 à la SNCF, il était manœuvre au service du Matériel SNCF à Dôle.
Mobilisé en 1939, de retour après l’armistice de juin 1940, il reprit son travail au chantier des combustibles du dépôt SNCF à Dôle.
Il s’engagea dans la Résistance et devint membre des Francs-tireurs et partisans français (FTPF), réseau Résistance-Fer. Le groupe FTP Ville auquel il appartenait fut directement organisé par Pierre Georges, alias colonel Fabien, et Pierre Durand lors de leur venue à Dole en 1943. Ce groupe était dirigé par Maurice Pagnon, d’où le nom de bataillon Maurice Pagnon, Francs-tireurs et partisans, Secteur de Dole sous lequel il est également connu. Ce groupe effectua de nombreux déraillements, notamment sous le tunnel de Champvans, à Rochefort, Foucherans... ainsi que des actions contre les écluses de la Prise d’eau et de Bons repos.
À la suite d’un travail de police, ce groupe Ville fut localisé et des arrestations s’en suivirent. Le responsable de ce groupe Maurice Pagnon, Pierre Conreux et Bernard Oudot, ainsi que Gilbert Poulet furent arrêtés. Pierre Conreux fut arrêté à Asnans (Jura), le 18 février 1944 par la Sipo-SD au domicile de sa mère. Des armes et des munitions furent trouvées dans son lit. Il fut immédiatement transféré à Besançon (Doubs) et emprisonné à la prison de la Butte pour toute la durée de son internement, sous les motifs d’accusation d’« actes de franc-tireur et détention d’armes ».
Jugé à Besançon, par le tribunal militaire allemand (FK 560), le 17 mars 1944, il fut condamné à mort. Il a été fusillé avec Gilbert Poulet, le 24 mars 1944 à 8 h 30 du matin, par les autorités allemandes dans l’enceinte de la citadelle de Besançon.
Il figure à ce titre sur le monument commémoratif « Aux Martyrs de la Résistance » établi dans la citadelle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167967, notice CONREUX Pierre, Eugène par Michel Thébault, version mise en ligne le 26 novembre 2014, dernière modification le 7 mars 2016.

Par Michel Thébault

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Mémorial GenWeb. – Témoignage d’Henri Mermoz.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément