GUGLIELMETTI Joseph, Albert, Marie

Par Michel Thébault

Né le 4 octobre 1919 au Russey (Doubs), fusillé après condamnation le 24 janvier 1944 à la citadelle de Besançon (Doubs) ; bourrelier ; résistant.

Célibataire, Joseph Guglielmetti résidait au Russey (Doubs) où il exerçait la profession de bourrelier. Il s’engagea en mai 1943 dans la Résistance au sein du groupe Doubs-Nord (DN). En effet un mouvement de résistance militaire autour du lieutenant-colonel Maurin, lié à l’Organisation de la Résistance de l’Armée (ORA), s’organisa dans le département du Doubs à partir de l’été 1943. Maurin créa en particulier le groupe Montbéliard articulé autour de cinq groupes dont DN (Doubs-Nord). Ces groupes intégreront ensuite les Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Joseph Guglielmetti participa à des incendies à Rougemont (Doubs) qui causèrent la perte de stocks et d’installations destinés aux autorités allemandes. Il fut arrêté le 3 novembre 1943 au Russey (Doubs) par la Sipo-SD et la Feldgendarmerie. Incarcéré à la prison de la Butte à Besançon dès le 3 novembre 1943, sous les motifs suivants : « participation à des incendies volontaires – actes de franc-tireur », il y resta détenu jusqu’à la fin.
Jugé une première fois à Besançon, par le tribunal militaire allemand FK 560, le 21 décembre 1943, il fut condamné à quinze ans de travaux forcés. Un second jugement intervint le 17 janvier 1944. Joseph Guglielmetti fut cette fois condamné à mort.
Il a été fusillé le 24 janvier 1944, par les autorités allemandes, dans l’enceinte de la citadelle de Besançon en même temps que Jean Terrier.
Il figure à ce titre sur le monument commémoratif « Aux martyrs de la Résistance » établi dans la citadelle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article167975, notice GUGLIELMETTI Joseph, Albert, Marie par Michel Thébault, version mise en ligne le 26 novembre 2014, dernière modification le 6 octobre 2016.

Par Michel Thébault

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Mémorial GenWeb. – Site du Souvenir français dans le Doubs. – DVDrom, AERI, La Résistance dans le Doubs.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément