PERROT Louis, Paul

Par Dominique Tantin

Né le 13 janvier 1923 à Gevrey-Chambertin (Côte-d’Or), fusillé le 27 juin 1944 à Dijon (Côte-d’Or) ; ouvrier plâtrier peintre ; résistant communiste au sein des FTPF.

Célibataire, Louis Perrot était domicilié à Gevrey-Chambertin. Il était résistant au sein des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) – organisation armée du Front national de lutte pour la liberté et l’indépendance de la France, mouvement de résistance communiste – Compagnie Lucien Dupont (Côte-d’Or) depuis février 1944. Il participa à des sabotages de voies ferrées et de lignes de transport de force.
Il fut arrêté le 9 mars 1944 par la Sipo-SD au retour d’une mission de ravitaillement.
Emprisonné à Dijon, il fut condamné à mort le 26 juin 1944 pour « actes de franc-tireur » par le tribunal militaire FK 669 de Dijon et fusillé le lendemain à 6 h 01.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168045, notice PERROT Louis, Paul par Dominique Tantin, version mise en ligne le 27 novembre 2014, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Dominique Tantin

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément