CHATELAIN Michel, Roger, Jean

Par Louis Botella

Né le 24 août 1925 à Bondeval (Doubs), mort le 25 septembre 2018 à Besançon (Doubs) ; ouvrier horloger ; syndicaliste CFTC puis CFDT du Doubs.

Michel Chatelain était, depuis octobre 1950 au moins, secrétaire général du syndicat CFTC des horlogers de Maiche et membre, depuis novembre 1954 au moins, de la commission exécutive de la Fédération française horlogère des syndicats chrétiens, affiliée à la CFTC.

En 1955, il fut signalé comme étant le trésorier général de l’Union régionale de Franche-Comté de cette fédération professionnelle. En mars 1957, il figurait toujours parmi les membres de la commission exécutive de sa fédération.

Il figura, lors du scrutin de novembre 1955, sur la liste des candidats présentés par la CFTC lors de l’élection des membres du conseil d’administration de la caisse primaire de sécurité sociale de Besançon.

Employé aux Ets Jeambrun à Maiche, il fut candidat, en décembre 1956, lors de l’élection des membres du comité d’entreprise de ces établissements. Il fallu une menace de porter plainte pour que l’employeur acceptât d’organiser cette élection.

Dans le secteur de Maiche, l’industrie horlogère occupa environ 500 salariés et le syndicat plaça 105 cartes.

En octobre 1966, il fut signalé comme étant l’animateur de l’Union locale CFDT du secteur de Maiche, Le Russey et Saint-Hippolyte.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168147, notice CHATELAIN Michel, Roger, Jean par Louis Botella, version mise en ligne le 26 février 2017, dernière modification le 18 février 2021.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Doubs, 1911 W/ 9, dossier 1150, dossier, 1911 W/13, dossier 1334 et J 18, J 19, 7 J 26 et 38 (Arch. de l’Union régionale CFTC de Franche-Comté).
— Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément