MATTEI Ange, François

Par Louis Botella

Né le 3 décembre 1926 à Marseille (Bouches-du-Rhône), mort le 16 juillet 2008 à Marseille (15e arr.) ; ouvrier d’Etat ; syndicaliste autonome des Bouches-du-Rhône.

Ange Mattei était le fils d’Antoine, marin, et de Marie Casanova, ménagère.

Appartenant au syndicat autonome des Tabacs et Allumettes de Marseille, Ange Mattei fut élu, lors de sa création le 26 janvier 1957, secrétaire général de la Fédération autonome du cadre de fabrication du SEITA (Service d’exploitation industriel des tabacs et allumettes).

En juin 1960, il était toujours à la tête de cette fédération qui prit, le 20 novembre 1959, le nom de Fédération nationale des syndicats autonomes du SEITA dont le siège social fut, pendant quelques années, à Marseille.

En 1962, il était secrétaire adjoint de cette fédération, affiliée à la Fédération générale autonome des fonctionnaires (FGAF) et à la Confédération autonome du travail (CAT)..

Au plan interprofessionnel, il assuma la fonction de co-secrétaire général de l’Union départementale des syndicats autonomes et indépendants des Bouches-du-Rhône. Cette UD regroupait alors des syndicats affiliés à la CAT et à la CGSI (Confédération générale des syndicats indépendants).

Il fut élu ou réélu, en 1961, secrétaire général de l’Union départementale des syndicats autonomes (UDSA) des Bouches-du-Rhône.

En février 1964, il fut signalé comme étant secrétaire général de l’Union locale (CAT et CGSI) de Marseille.

Ange Mattei s’était marie le 17 février 1948 dans sa ville natale avec Alice Biolé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168207, notice MATTEI Ange, François par Louis Botella, version mise en ligne le 5 décembre 2014, dernière modification le 24 mars 2015.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 1435 W 30, dossier 3197, 1435 W 39, dossier 3635. —Arch. Municipales Marseille, 409 W 30. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément