BLANC

Par Julien Veyret

Deux Blanc dans le Doubs militaient dans les rangs du Syndicat national de l’enseignement technique. Ils se confondaient peut-être.

Blanc, professeur au collège technique de garçons de Montbéliard de la fin des années 1940 à 1962, en 1947, s’opposa à son directeur qui l’aurait empêché, en pratiquant un blocage de l’information, de lui permettre de postuler au poste de directeur. Il obtint sa mutation en 1962 pour le lycée technique de garçons de la rue Labbé à Palente (Besançon). Il fut le secrétaire régional du SNET pour l’académie de Besançon de 1953 à 1964 et signa l’appel à voter pour la liste "Union pour une action syndicale efficace » aux élections à la commission administrative nationale du syndicat en 1961-1962.
Blanc, professeur au lycée technique d’Horlogerie de Besançon, appelait à voter pour la liste "autonome » aux élections de la CA de 1962-1963. Il présidait les séances (24 mars 1961, 13 avril 1962, 2 avril 1963) des congrès nationaux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article16821, notice BLANC par Julien Veyret, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 28 septembre 2021.

Par Julien Veyret

SOURCES : Archives FEN, 1 BB 20. — Documentation IRSHES. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément