GUEGUEN Henri, Vincent, Marie

Par Claude Pennetier

Né le 16 février 1915 à Ploaré (Finistère), fusillé le 31 juillet 1944 à La Roche-Maurice (Finistère) ; meunier ; résistant FFI.

Fils de Vincent Guéguen, meunier, et d’Anna Gourmelen, ménagère, Henri Guéguen, également meunier était domicilié à Kerdiouzet (Finistère). Il fut arrêté le 21 (ou le 31) juillet 1944 à Douarnenez (Finistère) par un commando de parachutistes allemands de Landerneau comme résistant membre d’un bataillon FFI de Douarnenez. Les Allemands connaissaient ce groupe et tendirent un piège : un jeune parachutiste se fit passer pour un Lorrain enrôlé de force. Furent interpellés dans la même affaire les FFI Thomas Le Moan, Joseph Brouquel, Joseph Boulic, Alain Strullu. Le tribunal militaire de Landerneau le condamna à mort le 31 juillet 1944. Détenu au Préventorium de Kerlaz, il a été fusillé le jour même à La Roche-Maurice (Finistère).
Il a été reconnu Interné résistant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168255, notice GUEGUEN Henri, Vincent, Marie par Claude Pennetier, version mise en ligne le 9 avril 2015, dernière modification le 14 janvier 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCE : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). — Association Château et patrimoine rochois. — État civil. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 273764 et Caen SHD/ AC 21 P 620657 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément