BLANC Fernand, Gustave, Joseph

Par Jacques Girault

Né le 1er janvier 1925 à Marseille (Bouches-du-Rhône), mort le 6 octobre 1986 à Jérusalem ; enseignant ; syndicaliste du SNI.

Fernand Blanc, bachelier (1942), licencié en philosophie (1948), titulaire d’un diplôme d’étude supérieures de philosophie (1950), après avoir été maître d’internat du collège de Bonneville (Haute-Savoie, 1952-1953), devint maître d’internat au collège de garçons de Draguignan (Var) en octobre 1953. Principal adjoint au Collège d’enseignement général de Saint-Maximin (Var), il obtint un poste similaire au CEG de La Londe à la fin des années 1960. Lors des élections au conseil syndical de la section départementale du Syndicat national des instituteurs, de 1964 à 1971, il figurait sur les listes se réclamant du courant « École émancipée ».

Marié en août 1957 à Casablanca (Maroc), Blanc mourut le 6 octobre 1986 à Jérusalem.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article16829, notice BLANC Fernand, Gustave, Joseph par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 12 novembre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 1452 W 121. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément