LECLERC Marceau, Camille

Par Jean-Paul Nicolas

Né le 25 décembre 1918 à Troyes (Aube), fusillé le 8 juin 1944 au lieu-dit Le-Trou-de-Chirac, sur la commune de Montgueux à l’ouest de Troyes (Aube) ; mécanicien ; résistant membre des FTPF de l’Aube.

Marceau Leclerc était mécanicien à Troyes. Célibataire, il rejoignit les Francs-tireurs et partisans (FTP) de l’Aube en juillet 1943. Il fut avec Henri Cabot de ceux qui participèrent au sabotage du four à l’usine Vachette de Troyes (il avait apporté l’explosif). Il avait aussi déboulonné des rails à Creney dans la banlieue de Troyes.
Il fut arrêté par la Sipo-SD le 16 mars 1944 à la coopérative de Saint-Julien (Aube) avec trois de ses camarades.
Incarcéré à la prison de Troyes en mars 1944, le tribunal militaire allemand FK 533 réuni à Troyes le condamna à mort le 31 mai 1944 comme franc-tireur et pour actes de terrorisme.
Il a été fusillé le 8 juin 1944 sur la colline de Montgueux, à l’ouest de Troyes avec quatorze autres camarades des FTP de l’Aube, provenant ou non de son maquis.


Voir Le-Trou-de-Chirac, commune de Montgueux

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168290, notice LECLERC Marceau, Camille par Jean-Paul Nicolas, version mise en ligne le 9 décembre 2014, dernière modification le 29 novembre 2018.

Par Jean-Paul Nicolas

SOURCES : AVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – J.-P. Besse et T. Pouty, Les fusillés (1940-1944), op. cit., p. 98. – Notes Sébastien Touffu, in CDrom La Résistance dans l’Aube, AERI-CRDP Champagne-Ardenne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément