BLANC Maurice

Contrôleur des PTT ; militant CGT au central télégraphique de Nice ’Alpes Maritime) ; révoqués suite aux grèves de 1947.

Maurice Blanc était un contrôleur des PTT au central télégraphique de Nice. En 1947 il était marié et avait 5 enfants.

Il fut révoqué sans pension des PTT, à la suite de ces grèves, en même temps et pour les mêmes raison que Jean Benoit, Raymond et Jacques Borello, tous agents des PTT à Nice, pour "envahissement de locaux administratifs, entrave à la liberté du travail, et séquestration agents ou service, utilisation abusive de circuits téléphoniques".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168527, notice BLANC Maurice, version mise en ligne le 16 décembre 2014, dernière modification le 16 décembre 2014.

SOURCE : Arch. de la fédération CGT des PTT (FAPT), à Montreuil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément