BOUQUET Jacques

Par Gilles Pichavant

Agent des lignes des PTT ; syndicaliste CGT à Montpellier (Hérault) ; sanctionné suite aux grèves de 1947.

Jacques Bouquet était agent des lignes à Montpellier. Marié et père de trois enfants, il habitait 36 rue Roucher à Montpellier en 1947.

Pour les même raisons que Bertrand*, Roger Bastide*, Jean Fleury, Félix Huc*, Pierre-Roger Melchissedec*, Henri-Pierre Psalmont*, Roussille*, et Gabriel De Veièze*, tous agents des lignes, ainsi que Tali*, commis NF, il fut sanctionné d’une exclusion temporaire de 15 jours, pour avoir participé à un piquet de grève à Montpellier pendant les grèves du 25 novembre au 15 décembre 1947. Madeleine Psalmont, auxiliaire, fut licenciée bien qu’elle ait été enceinte. Vialla*, chef d’équipe, fut sanctionné d’une exclusion temporaire de 3 mois

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168528, notice BOUQUET Jacques par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 16 décembre 2014, dernière modification le 16 décembre 2014.

Par Gilles Pichavant

SOURCE : Arch. de la fédérarion CGT des PTT (FAPT), à Montreuil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément