GIRARD Jean

Par Claude Delasselle

Né le 3 mai 1887, fusillé sommairement par les Allemnands à Venoy (Yonne) le 1er juillet 1944 ; chauffeur livreur à Bussy-en-Othe ; résistant FTP.

La demeure de Jean Girard à Bussy-en-Othe servait, au printemps 1944, de planque et de dépôt d’armes à Georges Pinet (« Jeannot »), le commissaire technique régional au sein du CMR des FTP de l’Yonne. Ayant été arrêté par les Allemands le 15 mai 1944 près d’Armeau alors qu’il tentait de réquisitionner un camion pour les FTP, Georges Pinet, cédant probablement sous les tortures, le dénonça aux Allemands. Jean Girard fut arrêté et incarcéré à la prison d’Auxerre le 22 mai puis fusillé en même temps que Georges Pinet et Jean Delaporte, le 1er juillet 1944, sur le territoire de la commune de Venoy, le long d’une petite route, à proximité de la sortie de l’autoroute A6 au sud d’Auxerre.

Son nom figure sur le monument érigé à cet endroit à la mémoire des trois fusillés et sur le monument des déportés et internés fusillés de l’Yonne à Auxerre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168561, notice GIRARD Jean par Claude Delasselle, version mise en ligne le 17 décembre 2014, dernière modification le 7 mars 2016.

Par Claude Delasselle

SOURCES : Arch. Dép. Yonne, 33J18 (registre d’écrou de la prison d’Auxerre). — Robert Loffroy, Mémoires d’un résistant et militant communiste de l’Yonne, ARORY, 2014, p. 226. — Cédérom La Résistance dans l’Yonne, ARORY-AERI, 2004 (fiche « Georges Pinet »).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément