SAUVAGE Charles, Georges

Par Julien Lucchini

Né le 23 septembre 1911 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), fusillé le 25 février 1944 au fort de Bondues (Nord) ; électricien-plombier ; militant communiste dans la clandestinité ; résistant FTPF, membre du Front national de lutte pour la liberté et l’indépendance de la France.

Coll. Musée de la Résistance de Bondues.

Fils naturel de Marguerite Mann, reconnu par Victor Sauvage et légitimé par le mariage de ses parents le 19 mars 1918 à Boulogne-sur-Mer, Charles Sauvage fut adopté par la Nation le 9 septembre 1919. Électricien-plombier, il vivait à Pont-de-Briques. Il avait épousé Francine Marette le 26 mars 1940 à Saint-Léonard, et était père d’un enfant. Il vécut ensuite à Saint-Léonard.
Militant communiste dans la clandestinité, il devint membre du Front national de lutte pour la libération et l’indépendance de la France au début de l’année 1943, et résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).
Le 8 janvier 1944, il fut arrêté à Pont-de-Briques par la Feldgendarmerie pour « meurtre, détention d’armes prohibées, et menées communistes ». Incarcéré à Boulogne-sur-Mer, puis à Loos-lès-Lille (Nord), il fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand OFK 670 de Lille le 14 février 1944, et fusillé au fort de Bondues le 25 février suivant.
À la Libération, son corps fut exhumé et réinhumé à Saint-Léonard, où il repose toujours. Son nom figure sur le monument commémoratif du fort de Bondues et sur le monument aux morts de Saint-Léonard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168567, notice SAUVAGE Charles, Georges par Julien Lucchini, version mise en ligne le 12 janvier 2015, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Julien Lucchini

Coll. Musée de la Résistance de Bondues.

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Musée de la Résistance de Bondues, Ils étaient 68, op. cit. – Mémorial GenWeb. – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément